Mar 212017
 

Logo de FileMaker Pro 13 AdvancedFileMaker Pro est un logiciel de gestion de bases de données développé par FileMaker Inc. (une filiale d’Apple).
Il fonctionne sous Mac OS X et sous Windows, soit en réseau poste à poste, soit en mode Client-serveur avec la version FileMaker Server.

Plus de 30 ans de FileMaker !

La première version de FileMaker remonte à 1985 ! A l’époque, c’était un produit de la société Forethought Inc (tout comme PowerPoint pour mémoire… !).
Le logiciel est ensuite passé sous le giron de la société Claris (filiale d’Apple) en 1988, puis est devenu, en 1999, un produit FileMaker Inc.

Version 2 (1992)

Jusque là cantonné au Mac, FileMaker passe sur Windows avec la version 2.
Cette première mouture multi-plateforme a permis à FileMaker d’acquérir une position forte sur le marché.

Version 3 (1995)

FileMaker 3.0 a apporté au programme son mode relationnel et ses fonctions de scripting.

Version 7 (2004)

Avec la version 7 de FileMaker Pro, sortie en mars 2004, le modèle relationnel a été enrichi, offrant des tables multiples par fichier et un éditeur graphique qui montre les liens entre tables (et en permet la manipulation). Cette mise en forme ressemble globalement au format habituel de « diagramme d’entités relationnelles« .
De plus, la taille maximale des fichiers peut maintenant monter jusqu’à 8 terabytes (contre 2Gb en versions précédentes) et chaque champ peut contenir jusqu’à 2Gb (contre 64Ko en versions précédentes).

Version 13 (2013)

Refonte des accès web (technologie Web Direct)

Version 14 (2015)

  • Cette version introduit de grosses améliorations (bienvenues !) dans l’éditeur de scripts qui devient l’Espace de travail de script.
  • Possibilité de créer des boutons avec des icônes
  • Améliorations de Web Direct en direction des mobiles et tablettes : accès aux bases via un navigateur Web, Safari ou Chrome (=> ouverture vers Android !)

Version 15 (2016)

Grosse mise à jour de FileMaker Go (la version iPad / iPhone) avec prise en charge des dernières nouveautés d’iOS.

Version 16 (2017)

  • Ajout de l’objet Carte (fenêtres dont le dimensionnement et le positionnement s’effectuent automatiquement)
  • Ajout de la fenêtre Objets du modèle, qui liste hiérarchiquement tous les objets de votre modèle
  • Interrogation de services Web avec cURL et JSON

Les autres nouveautés par ici !

Les atouts de FileMaker

Organisation des données

Le logiciel permet de créer très facilement des tables de données que l’on peut ensuite relier entre elles :

Exemple de liaisons de tables sous FileMaker Pro 13 Advanced

Chaque table peut contenir des rubriques (ou champs en langage « base de données ») de types variés :

Types de rubriques de FileMaker

  • Les rubriques de type Conteneur peuvent contenir des images
  • Le type Calcul permet de définir des rubriques dont le contenu peut être basé sur d’autres rubriques (éventuellement présentes dans d’autres tables !)
  • Le type Statistique sert à créer des rubriques de synthèse, avec des totaux, moyennes…Rubriques Statistique dans FileMaker

La puissance de FileMaker réside notamment dans son système de liaison des données : il est possible d’accéder à une table dans une autre, non liée directement, sans créer de table de jointure.

De plus, le moteur de base de données est étroitement attaché aux formes (écran, modèles, rapports, etc..) employées pour lui accéder.

Du coup, comparativement à d’autres systèmes, il est assez facile de développer rapidement une base de données et de la modifier (tant sur le plan de l’organisation des données que des écrans de saisie) au fur et à mesure de sa structuration.

Création d’interface utilisateur très simple

Une autre force du logiciel est la création d’écrans de saisie et de consultation des données.

On peut organiser librement l’agencement de ses rubriques à l’écran, assigner des listes de choix à certains champs.

Il est possible d’intégrer des boutons de contrôle permettant de passer d’un écran à l’autre, ou de lancer des actions prédéfinies via un langage de script simple.

Extrait d'un script FileMaker

Exemple de script (extrait)

Un système de styles permet également de conserver une cohérence visuelle entre tous les écrans de son application.

Disponible sur Windows et macOS

Cette faculté a être utilisé aussi bien sur le système de Microsoft que sur celui d’Apple reste un des grands avantages du logiciel. Il est tout a fait possible de mixer les postes clients au sein d’une configuration en réseau.

Extensible

FileMaker fournit aussi une interface (API) pour l’intégration d’outils tiers, ce qui le rend très extensible.

Cas d’usages

Le logiciel est notamment utilisé dans le domaine du marketing (fichiers clients, mailings), de la santé (dossiers patients) ou des groupes de travail (partage de répertoire, d’agendas, trombinoscope, gestion de courrier, suivi fournisseurs, aide au recrutement, suivi de projets et de documents).

FileMaker pour iOS

Il existe depuis plusieurs années maintenant une version dédiée aux terminaux sous iOS.
Cette version ne sert qu’à la consultation et à la saisie des données. Cependant, elle permet notamment d’accéder à l’appareil photo de son iPhone ou iPad pour remplir une rubrique de type Conteneur par exemple.
Par contre, pas question sous iOS de développer sa base de données (édition des modèles et des scripts non gérée).

FileMaker Go sur iPad

Prestations

Si vous avez développé votre propre base de donnée, ou avez hérité d’une base existante, et que vous souhaitez la faire évoluer, je suis en mesure de vous assister :

  • Conception et développement de votre solution FileMaker
  • Reprise et amélioration de vos bases existantes
  • Ecriture et débogage de vos scripts
  • Optimisations et améliorations ergonomiques

Références

EnregistrerEnregistrer

  2 commentaires à “Présentation du logiciel de base de données FileMaker Pro”

  1. […] FileMaker a été retenu en remplacement de plusieurs fichiers Excel, au contenu pas toujours homogène (ordre des colonnes différents, types de données inconsistant,…). […]

  2. […] FileMaker Pro Advanced : Base de données très facile d’accès et permettant néanmoins d’interagir simplement avec les données […]